• Accueil
  • Accessibilité
  • Plan
  • Ajouter aux favoris
  • Imprimer
  • Signaler une erreur
  • - police
  • + police

Site

Site

2018 - Le 13ème Festival


2018 - LE 13EME FESTIVAL

Le 13e Festival du Livre Illustré - 05 et 06 mai 2018

Affiche réalisée par Carole Texier, Prix Robert Beltz 2016

Le 4 mai : Ouverture du festival
La conteuse Isabelle Schuffenecker inaugura le 13° Festival du Livre Illustré en la médiathèque par un conte russe « Sniegourotchka, petite fille de la neige » dont elle a réalisé les dessins qui défilaient sur le butaï.

Zoom

Le 5 mai 2018.
A u Musée du Bucheneck, le 5 mai, en la salle Robert Beltz, étaient exposés les livres d’artistes ayant participé au Prix Robert Beltz 2018. Là, le président expliqua les diverses techniques de gravure utilisées dans ces ouvrages.

Gladys Brégeon – « Du fer oxyde une source »Prix Robert Beltz 2018

De là on se rendit en la salle Waldner pour admirer l’exposition « Le regard de Robert Beltz sur Chamisso »

Originaires de Lorraine (XIV°s.), les Chamisso possédaient en Champagne un château dans lequel naquit le 30 janvier 1781 Louis Charles Adélaïde de Chamisso qui substitua à ses 3 prénoms celui d’Adelbert après que sa famille, menacée dans son existence, gagna l’étranger dès 1790. En 1796 la famille s’installa à Berlin. En 1814, la publication de « Peter Schlemihls wundersame Geschichte » assura la gloire littéraire d’Adelbert von Chamisso.

Dans ce roman le diable proposa à un pauvre hère de lui fournir une bourse inépuisable en échange de son ombre. L’argent est dépensé sans compter mais Peter est raillé parce qu’il n’a plus son ombre et ne peut épouser celle qu’il aime. Finalement il se débarrassa de ce présent fâcheux pour retrouver la joie de vivre avec la nature.

On a prétendu que l’ombre perdu par Schlemihl fut le symbole de la France, la patrie dont Chamisso avait été exilé. Rien ne permet d’étayer cette thèse. Il est davantage convenu que la recherche de son ombre était celle de son identité. De plus, Chamisso mit en lumière toutes les misères qu’encourt celui qui est singulier, différent !
Puis ce fut le tour des lauréats d’être mis à l’honneur.
Le jury a couronné lauréate du « Prix Robert Beltz 2018 » Madame Gladys BRÉGEON de Vaux-en-Beaujolais dans le département du Rhône pour son livre « Du fer oxyde une source» comportant 20 gravures illustrant 20 poèmes de Régis ROUX. L’ouvrage fut imprimé sur BFK Rives 250 g, de 38 X 50 cm posés dans un coffret relieur, magnifique berceau pour ces belles pages. L’exemplaire envoyé porte le n° 5 / 5. Cet ouvrage fut achevé d’imprimer en septembre 2016.

Zoom

Très émotionnée, Gladys Brégeon remercia l’association des Amis de Robert Beltz pour cette distinction qui lui permettra de se lancer plus à fond dans l’illustration de texte d’auteur.
(Photo Hélène Hoohs )

Madame Pagliarulo, Vice-Présidente du Conseil Départemental du Haut-Rhin, souligna « le travail considérable réalisé pour ces deux expositions et félicita le président pour tout ce qu’il apporte aux jeunes générations. »

Zoom

De gauche à droite : Christelle Becker de l’école maternelle Saint Jean, Denis Meyer, maire de Soultz, Hugues Hoohs, président, Gladys Brégeon, Prix Robert Beltz 2018, Karine Pagliarulo, Vice-Président du Conseil Départemental du Haut-Rhin, Dominique Probst, de l’école maternelle « Les Bruyères », Roland Martin, Maire deWuenheim et Vice-Président du CCRG.
(Photo Hélène Hoohs)

Denis Meyer, maire de Soultz, exprima sa joie de découvrir, grâce à cette exposition, ce beau récit « qu’il sera difficile de se remémorer autrement qu’à travers les illustrations de Robert Beltz. Merci pour la notoriété rendue à Robert Beltz. D’ailleurs, grâce à vous le collège porte son nom. Merci pour tout ce que vous faites pour que Robert Beltz reste vivant. » Et il remit au président la médaille de la Ville de Soultz.

Roland Martin, Vice-Président du CCRG, souligna avec un beau sourire : »Un habitant de Wuenheim qui se voit décerner une médaille de la main du maire de Soultz, c’est classe !!! Bravo. »

Aux 4 écoles de Soultz fut offerte la proposition de participer au prix « Eh bien...illustrez maintenant » en leur faisant parvenir un texte à illustrer intitulé « La petite ville de BABBASCHLAKERKLATSCH ».

Zoom

École Maternelle « Belle Vue »

Zoom

École Maternelle « Les Bruyères »

Un bel album de l’école « Belle-Vue » fit éclater de lumière des tonneaux qui chantent. Celui de l’école « Les Bruyères » fit alterner photos et dessins.
Celui de l’école « St Jean » narra les aventures de Sèpala qui fabriqua un vin aux effets magiques.

Zoom

École maternelle « Saint Jean »

Les vives félicitations furent adressées aux institutrices pour ce beau travail d’illustration exposé en salle RB.
Un chèque de 150 € offert par l’association des Amis de Robert Beltz fut offert à chacune d’entre elles.

Et pour clôturer cette belle fête, tout le monde se retrouva dans le bureau de la responsable des musées de Soultz pour le verre de l’amitié qui fut un beau moment d’échanges très amicaux avec l’artiste primée.

NOS PARTENAIRES