• Accueil
  • Accessibilité
  • Plan
  • Ajouter aux favoris
  • Imprimer
  • Signaler une erreur
  • - police
  • + police

Site

Site

Gestion des Risques

GESTION DES RISQUES

ZoomUn dossier départemental recensant les risques auxquels toutes les communes du département sont exposées a été réalisé par les services de la préfecture.
Les risques répertoriés pour la Ville de Soultz sont les suivants :
 . sismique (zone 3 – sismicité modérée)
 . Inondation (par rupture de digue)
 . Mouvements de terrain (glissement de terrain, cavités souterraines et phénomène de retrait-gonflement d’argile)
 . Transport de matières dangereuses (par route et par canalisation de gaz et d’hydrocarbures)

Pour faire face à ces risques, la Ville de Soultz a mis en place : LA CELLULE DE CRISE COMMUNALE
Composition et fonctionnement
La cellule de crise se réunira à l’Hôtel de Ville de Soultz.
Elle est principalement composée, du Maire, des Adjoints, du Chef de corps des Sapeurs-Pompiers, de la Police Municipale, de la Brigade Verte et de la Gendarmerie.
Selon l’évolution et l’ampleur de l’événement, cette cellule peut être renforcée avec l’aide de toutes personnes extérieures appartenant au corps médical, enseignant ou autre, dont les compétences et l’expérience représentent une aide utile pour les secours.
Missions
Les missions de chacun ont été préalablement définies pour assurer la meilleure coordination possible pour les opérations qui seront à mener :
L’information : se fera toujours par la sirène, un véhicule porte-voix et les radios locales (Radio Flor FM, France Bleu Alsace et Radio Dreyeckland) afin d’indiquer le danger et les lieux de rassemblement.
Moyens opérationnels : les sapeurs-pompiers du Centre de Première Intervention de notre commune et leur matériel, médecins et infirmières présents dans notre commune, ou plus, selon l’importance du sinistre.
Moyen de transport : sera organisé selon l’importance du sinistre,
Hébergement : dans les locaux communaux disponibles : écoles, gymnase, MAB, Halle aux Blés, espace jeunesse, MJC, Farandole. En fonction de la nature de l’évènement il sera fait appel au secteur privé (les salles de restaurant et café, commerçants locaux) en cas de nécessité de ravitaillement.
Maintenir les réseaux : la commune est en possession d’un numéro spécial de crise en mairie pour EDF/ GDF, Mettre en oeuvre progressivement les moyens de secours en liaison avec les services départementaux concernés.

Cette liste n’est pas exhaustive et se complétera selon l’importance et la nature du sinistre.
Services à contacter :
 . Mairie – standard : 03 89 62 25 40
 . Sapeurs Pompiers : 18 ou 112 par portable
 . Gendarmerie : 17
 . Police Municipale : 03 89 76 93 42

MESURES A PRENDRE EN CAS DE SINISTRE

ZoomL'ALERTE DES POPULATIONS
En cas de phénomène naturel ou technologique majeur, la population doit être avertie par un signal d'alerte. Ce signal consiste en trois émissions successives d'1 minute 41 secondes et séparées par des intervalles de 5 secondes, d'un son modulé en amplitude ou en fréquence.

Le signal est diffusé par tous les moyens disponibles. Il est relayé par les sirènes des établissements industriels (lorsq'il s'agit d'une alerte SEVESO), les dispositifs d'alarme et d'avertissement dont sont dotés les établissements recevant du public et les dispositifs d'alarme et de détection dont sont dotés les immeubles de grande hauteur.
Lorsque le signal par tous les moyens est diffusé, il est impératif de se confiner et de se mettre à l'écoute des radios ayant passé convention avec la préfecture du Haut-Rhin :
 . France Bleu Alsace : 102.6 MHz
 . Dreyeckland : 104.6 MHz
 . Flor FM : 98.6 MHz
 . ou de regarder FRANCE 3 Alsace
Elles communiqueront les premières informations sur la catastrophe et les consignes à adopter.
Lorsque tout risque sera écarté pour les populations, le signal de fin de l'alerte est déclenché. Ce signal consiste en une émission continue d'une durée de 30 secondes d'un son en fréquence fixe.

LES CONSIGNES INDIVIDUELLES DE SECURITE

En cas de catastrophe naturelle ou technologique, et à partir du moment où le signal national d'alerte est déclenché, chaque citoyen doit respecter des consignes générales et adapter son comportement en conséquence.
Cependant, si dans la majorité des cas ces consignes générales sont valables pour tout type de risque, certaines d'entre elles ne sont à adapter que dans des situations spécifiques. Aussi, est-il donc nécessaire, en complément des consignes générales, de connaître également les consignes spécifiques à chaque risque.

AVANT
Prévoir les équipements minimums :
    - radio portable avec piles 
    - lampe de poche  
    - eau potable
    - papiers personnels
    - médicaments urgents
    - couvertures, vêtements de rechange
    - matériel de confinement
    - réserves de nourriture
 . S'informer en mairie :
    - des risques encourus
    - des consignes de sauvegarde
    - des plans d'intervention
 . organiser :
    - le groupe dont on est responsable
    - discuter en famille des mesures à prendre si une catastrophe survient (protection, évacuation, points de ralliement) simulations : y participer ou les suivre, en tirer les enseignements

PENDANT

 . évacuer ou se confiner en fonction de la nature du risque
 . s'informer, écouter la radio
 . informer le groupe dont on est responsable 
 . ne pas aller chercher les enfants à l'école

APRES

 . s'informer, écouter la radio et respecter les consignes données par les autorités
 . informer les autorités de tout danger observé
 . apporter une première aide aux voisins, penser aux personnes âgées et handicapées
 . se mettre à la disposition des secours
 . évaluer les dégâts, les points dangereux et s'en éloigner.