• Accueil
  • Accessibilité
  • Plan
  • Ajouter aux favoris
  • Imprimer
  • Signaler une erreur
  • - police
  • + police

Site

Site

La Tribune

Un espace est réservé à l’expression des groupes d’élus représentés au sein du Conseil Municipal. Celui-ci a une taille proportionnelle à son nombre d’élus au Conseil Municipal. Les différentes Tribunes des listes présentes au Conseil Municipal n’engagent que leurs auteurs

JUILLET 2017

Chères Soultziennes, chers Soultziens,
Pour commencer, je souhaiterais souligner que cette année 2017 notre groupe majoritaire « Décidons Notre Ville » a été endeuillé par le décès de deux de nos colistiers : François Sébastien Eremita et Marisa D’Agostino. François n’a pas eu le temps de se révéler au sein du conseil. Marisa quant à elle, a oeuvré avec une grande conscience au sein du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) et de l’ASPAS (Association de Soutien aux Personnes Agées de Soultz) malgré une maladie qui la rongeait.

J’en profite également pour rendre hommage au maire honoraire Bernard MEYER décédé qui assurait la charge de la ville de 1959 à 1989.

Au nom du conseil municipal et du personnel de la ville j’adresse toute ma compassion à leurs proches.

La deuxième journée citoyenne a eu le même succès que la première et la météo nous a témoignés sa clémence pour permettre de réaliser les différents ateliers au programme.
L’organisation mise en place suppose un travail minutieux en amont en coordination avec les services techniques. Cette manifestation est très visible et médiatisée. Il me semble toutefois important de préciser que cette notion de citoyenneté, par sa transversalité, est la préoccupation quotidienne du maire, de tous les adjoints et conseillers du groupe.

Chacun oeuvre pour que toute l’année soit une journée citoyenne, moins marquante que celle instituée ponctuellement, mais toute aussi importante.
Ainsi, que ce soit au niveau
- du jumelage, vecteur d’union des peuples ou de l’action sur l’environnement par le Plan Local d’Urbanisme;
- de l’action sociale qui rend souvent l’espoir à ceux qui n’ont plus de repère ;
- des animations, et elles sont nombreuses à Soultz qui favorisent les rencontres et les échanges ;
- des temps d’activités périscolaires qui ouvrent l’horizon vers d’autres activités culturelles ou sportives ;
- de la gestion de la forêt dans le respect de la biodiversité,

l’ensemble de ces domaines assurés par les adjoints et conseillers délégués enveloppe la citoyenneté.

Je pourrais citer bien d’autres pans de l’action municipale qui relèvent de l’engagement citoyen. Mais le plus important, c’est notre attitude permanente à respecter autrui et l’environnement. Et je remercie celles et ceux qui par des gestes quotidiens contribuent à préserver le cadre de vie de notre cité.

Bonnes vacances à toutes et à tous.

Bien cordialement
Denis MEYER
Maire


FARANDOLE : Ecoeurement général des Parents et Administrateurs

Lors du conseil municipal du 12 avril, pour arriver à imposer la Délégation de Service Public , la ville a porté l’estocade à la Farandole en nous rusant sur l’illégalité de la convention de 2014 voulant nous faire croire que Rythme Scolaire signifiait gestion des Temps d’Activités Périscolaires, les TAP. Prétexte qui n’a pas duré, puisque après une heure et demi de débat elle reconnaissait que c’était bien les rapports conflictuels entre l’association et la ville qui étaient en cause.

Chant du Cygne du Bénévolat !
Avec un cahier des charges aussi contraignant prévu par le Maire, le délégataire repreneur de la structure aura bien du mal à la rentabiliser. Trente ans de bénévolat détruits par une simple décision et à vote secret - s’il vous plaît -!
C’est bien la perte de la richesse des échanges, de la créativité et des liens éducatifs.

INSTRUMENTALISATION de la vie Associative :
Démocratie en DANGER !
La Farandole souhaitait simplement co-construire en toute normalité la nouvelle convention. En bonne intelligence, dans un esprit gagnant/ gagnant, intégrant la gestion des TAP et l’accueil du matin à partir de 7h15. Mais la bataille des égos brisait l’indépendance de la vie associative. Un interlocuteur leader/manager aurait été plus pertinent qu’un simple gestionnaire pour solutionner cette situation.
Nous avons voté contre la DSP.

COMMUNAUTE DE COMMUNES : Notre groupe a voté contre l’augmentation de 50€ de la part fixe de la RIOM jugeant que cette mesure renforce le caractère inéquitable pour tous les logements collectifs et qu’il est anormal de faire payer la moitié des foyers qui n’utilisent jamais la déchèterie.

Bonnes vacances

Antoine SETTE, Anne OGER, Laurent COLLIN, Doris BATO-KECH
Soultz autrement .... jetz

Ambiance !

A présent que l’agitation électorale des élections est passée, il faut malgré tout reconnaître que les ‘affaires’ nous ont privés de la liberté d’accorder notre suffrage au candidat initialement retenu. A présent, on espère que le nouveau gouvernement saura répondre aux vraies attentes des citoyens: emploi, réduction des dépenses et de la dette, pouvoir d’achat pour tous, une réelle justice sociale, moins de profiteurs ….
Nous déplorons par ailleurs la rupture de dialogue avec ‘La Farandole’ qui fondait beaucoup d’espoir dans cette équipe municipale. Alors, incompréhension, excès d’égos, jusqu’auboutisme?..
De nos jours, il faut certes faire autant avec moins, c’est le mot d’ordre dans tous les domaines; mais dans cette situation, il convient de ne pas se priver d’une solide expérience unanimement reconnue, de privilégier le dialogue constructif et de ne pas se retrancher derrière des textes qui peuvent tout dire et son contraire.
Des solutions simples existent si on veut bien les mettre en oeuvre. Au fil des conseils municipaux nous avons relevé que l’ambiance et l’harmonie se sont dégradées au sein de l’équipe municipale, avec apparition de scissions, et décrochage de certains... L’image renvoyée aux Soultziens est ternie…
La mise en place des nouveaux feux de signalisation ne semble pas rencontrer l’unanimité; un réglage de la fréquence et de la vitesse devrait être revu en fonction des horaires, jours de classe, durant la nuit; tous ces arrêts, redémarrages et files d’attente qui se créent génèrent pollution atmosphérique et sonore: grand bonus pour l’écologie! Choix non analysé ou mal pensé.

Bonnes vacances d’été à vous toutes et tous .

Francis ZUG, Béatrice BOCH, Roland ZINDERSTEIN

Chers concitoyens, le bilan mimandat arrive. Encore un signe de plus de l’obstination du règne sans partage du maire? Les réunions publiques s’éternisent, l’objectif de la lecture du bulletin municipal étant de vous endormir. Cela est insidieusement calculé: la plupart d’entre vous quittent sans prise de parole et surtout sans poser les questions préparées. Constat du manque absolu et sans égal du maire à vous porter l’attention qu’il vous doit, son incapacité à vous donner la parole et encore moins à vous écouter.

Marion WAGNER


Rédactionnel non remis
 
Sandrine D’ANGELO

DECEMBRE 2016

Chères Soultziennes, Chers Soultziens,
Chères Soultziennes et chers Soultziens, Dans trois mois, nous serons à mi-chemin de notre mandat. Après 3 ans d’exercice, dans un contexte national difficile et un environnement international instable et incertain, j’ai avec mon équipe mené à bien de nombreux projets. Je n’évoquerai ici que les plus récents :
- L’aménagement des abords du collège Beltz a été réalisé afin de ralentir la circulation et permettre aux piétons, notamment les collégiens, de traverser en toute sécurité.
- La vidéo protection a été réactivée (l’agrément préfectoral était échu depuis un moment) et améliorée par la mise en place de caméras plus nombreuses et plus performantes. Grâce à cet investissement, différents délits ont pu être résolus.
- Pour pallier l’absence de médecins qui devient problématique, nous avons accompagné les porteurs d’un projet d’une Maison médicale. La réalisation devrait être finalisée pour fin 2017.
- La vente des fermes qui devrait être conclue en 2017, nous permettra de financer les prochains investissements. Cette recette compensera partiellement les difficultés financières liées à l’emprunt toxique qui a été renégocié pour en limiter les conséquences sur le budget.
- Soultz s’ouvre à l’Europe. Notre ville vient de signer son premier jumelage le 14 juillet dernier avec la ville italienne de Bonefro (sud-est de l’Italie). Au printemps 2017, nous accueillerons des habitants de Bonefro pour un weekend d’échanges culturels. Il n’est pas exclu que d’autres jumelages étoffent nos relations internationales.
Oui, notre action se poursuit au quotidien dans l’intérêt de nos concitoyens et dans un souci de transparence. C’est cette même transparence de l’information que je revendique à la Communauté des Communes de la Région de Guebwiller afin que cette dernière diffuse une information complète et objective.
Sans nous soucier des critiques stériles et démagogiques, c’est avec vous que nous poursuivrons et réussirons notre mandat.

Cordialement
Denis MEYER
Maire


Voie de Contournement de Soultz
Si la sécurisation du Collège BELTZ est une bonne chose en soi, le flux des véhicules n’est toujours pas réglé. Nous sommes arrivés au point de basculement où l’on doit absolument changer de dynamique. Des décisions courageuses doivent être prises pour désengorger le fond de vallée, faciliter la sortie de nos gendarmes et des offices religieux du pèlerinage de THIERENBACH amplifier l’impact sur l’économie locale et faciliter l’arrivée des touristes en fond de vallée. Le tracé prévu emprunte la piste cyclable route de Jungholtz, débouche à Wuenheim, reprend par le chemin des Romains via le carrefour du nouveau monde. Il est absolument vital que Monsieur le Maire réunisse, autour d’une table, tous les Maires concernés, L’Etat, La Région, Le Conseil Départemental, La CCRG, nos députés et sénateurs, les instances agricoles et les riverains, pour travailler avec détermination et afficher une ferme volonté d’aboutir pour réaliser ce projet.
La Belle Dynamique de nos Associations :
Alors que partout le mouvement associatif est en perte de vitesse et que le bénévolat s’essouffle, celui de notre belle ville fait partie des plus dynamiques et des plus performants. Merci pour ce rayonnement, Merci pour cet altruisme!
Notre position sur le comité de jumelage
Il aurait dû être crée bien en amont d’une quelconque démarche de signature de pacte de jumelage. On ne place pas la charrue avant les boeufs. Nous ne travaillons pas dans la précipitation en étant mis devant le fait accompli et nous sommes convaincus que l’on ne peut engager nos citoyens en partant la fleur au fusil.
Nous vous souhaitons, ainsi qu’à vos proches de très Belles fêtes de fin d’année et nos meilleurs voeux pour 2017.

Antoine SETTE, Anne OGER, Laurent COLLIN, Doris BATO-KECH
Soultz autrement .... jetz

Appauvris !
En cette fin d’année, dressons un bref bilan des comptes. Nous constatons que la ville n’a jamais été autant endettée alors qu’il n’y eu que peu de travaux engagés; ceci est dû à la renégociation du prêt (à 30 ans) qu’il ne fallait pas faire d’autant plus que la hausse des taux n’a pas eu lieu. De plus, notre patrimoine s’étiole considérablement avec la ‘’vente’’ de nos 3 fermes et leurs terrains pour un montant déconnecté de la réalité. Et pourquoi les trois à la fois? Même si le maire se réfugie derrière l’évaluation des Domaines, il aurait pu mettre en avant la situation stratégique et touristique, les nombreux travaux effectués et le potentiel de développement; en deux mots argumenter pour vendre dans un esprit « gagnant-gagnant »
Personne n’aurait agi de la sorte pour ses biens hérités de ses aïeux. Nous étions 4 personnes à nous y opposer, aucune abstention !!! A quand les prochaines bonnes affaires ? Les belles poutres, ‘’Regard sur le passé de Sltz’’ p230 L.Wiederkehr, sciées, disparues: aucune réponse à ce jour. Pauvre patrimoine, la facture sera aussi pour nos enfants. Il est aisé de faire bonne figure devant la presse, d’être champion des excuses et d’avoir la critique facile, mais de grâce, monsieur le suppléant de la sénatrice socialiste , écoutez et proposez objectivement en faisant abstraction de toute politique.
Belle Fêtes à Vous et vos familles.

Francis ZUG, Béatrice BOCH, Roland ZINDERSTEIN

Chers concitoyens, recevez mes meilleurs voeux. Espérons pour 2017, que le suppléant sénatorial PS (sics)soit éclairé d’une vision redonnant l’éclat que mérite notre belle ville, qu’elle soit citée autrement dans la presse que pour des motifs d’harcèlement et de trafic de drogue. Souhaitons à notre maire et sa police municipale plus de clairvoyance et de courage décisionnel. Chers concitoyens honnêtes, sachez que vous êtes bien surveillés et contrôlés, les autres peuvent librement circuler. Güta Rutsch
Marion WAGNER


La France a été particulièrement touchée dans cette année qui s’achève : attentats, chômage, intempéries... plus que jamais, nous devons travailler pour la reconquête de notre patrimoine, du vivre-ensemble et la maîtrise de notre environnement. Ce ne sont pas que de vains et lointains discours mais des actions concrêtes qu’il faut mettre en oeuvre localement. C’est pour ce but que vous m’avez élu. Bonne fêtes à tous et que 2017 vous soit plus doux que 2016.
Sandrine D’ANGELO

DECEMBRE 2015

Chères Soultziennes, Chers Soultziens,
En évoquant l’année 2015 pour Soultz, je ne peux passer sous silence les derniers évènements nationaux.
La France entière a été frappée par le deuil lié à des attentats meurtriers. Des victimes innocentes ont payé de leur vie le fanatisme et l’inhumanité d’une poignée d’individus conditionnés par une minorité qui l’exploite pour satisfaire son ambition de domination. Plus que jamais la solidarité nationale doit exprimer le rejet de ces actes barbares. C’est dans cet esprit de solidarité que je réunirai différentes personnes laïques et religieuses pour voir comment à notre niveau nous pouvons agir pour une société plus fraternelle.
Dans ce contexte particulier, je continuerai avec mon équipe et avec votre soutien à assurer la gestion de notre ville, une gestion imprégnée de difficultés budgétaires. Budget difficile, en raison de l’emprunt toxique qui a généré des intérêts énormes cette année (taux de 24%) et d’une baisse des dotations de l’Etat. Ces éléments contribuent à limiter notre marge de manoeuvre au niveau des investissements.
C’est pourquoi, afin de pallier le manque de recettes, j’ai initié dès le printemps 2015, une réflexion sur la vente des fermes auberges de la ville de Soultz (ferme du Ballon, du Kohlschlag et de la Glashütte). Des contacts ont été entrepris avec les locataires et le service des domaines a été sollicité pour une évaluation de chacune des fermes. Les discussions se poursuivent actuellement.
Malgré cet environnement particulier, l’activité municipale continue. Les manifestations enclenchées en 2014 se poursuivent, la kilbe est revenue sans oublier la fête des Babbaschlacker et la Nuit des Corbeaux qui a connu un succès considérable. Merci aux associations et à l’OMECAS, supports des animations, qui contribuent à créer des liens, favorisant ainsi « le vivre ensemble ».
Noël, fête universelle pour croyants et non croyants approche. Que cette fête de fin d’année soit la transition vers une année pacifique et fraternelle.
Joyeux Noël et tous mes voeux de Bonheur pour 2016.
Cordialement

Denis MEYER
Maire


Faciliter le quotidien des familles : des besoins non entendus par la municipalité.
Concilier travail et garde des enfants n’est pas chose facile de nos jours pour les familles dont les 2 parents travaillent.
Le changement soudain des horaires à l’école Belle-Vue l’a démontré. De nombreux parents sont en difficulté le matin, car aucun accueil n’est proposé dès 7h30 comme dans d’autres communes.
La solution provisoire mise en place à Belle-Vue à 7h50 n’est pas suffisante, et cette problématique concerne TOUTES les écoles.
Il est URGENT d’effectuer une enquête auprès des parents de tous les établissements de Soultz, afin d’évaluer les besoins d’un accueil matinal.
Pour les inscriptions au TAP, il nous paraît également, sérieux et responsable, de les rendre possible par internet ou par courrier cela éviterait de prendre une demi-journée de congé.
Notre municipalité ne semble pas l’avoir compris !
Fermes Auberges : une cession inévitable.
Dans un contexte où l’Etat asphyxie les communes par la baisse des dotations, il faut rationaliser les dépenses publiques mais sans remettre en cause le service public de qualité qu’une municipalité doit rendre à la population.
Patrimoine foncier et fardeau de la ville, les fermes auberges nous coûtent chers. Elles ne sont pas utiles à la bonne marche de la collectivité, actuellement mais aussi dans l’avenir. Dans cette optique, les vendre ce sont des recettes supplémentaires et des charges en moins. Bien sûr, le prix ne pourra descendre en dessous de l’estimation que devra établir « France Domaine ».
La gestion du patrimoine c’est une affaire de stratégie.
Nous vous souhaitons un Joyeux Noël, de bonnes fêtes de fin d’année et que 2016 soit remplie de bonheur, de santé et de réussite.

Antoine SETTE, Anne OGER, Laurent COLLIN, Doris BATO-KECH
Soultz autrement .... jetz

Chers concitoyens,
L’année finissant, nous nous devions de vous rappeler certains éléments. La nouvelle ‘fête des Soultziens’,* n’est que la résurrection de fêtes abandonnées par M. Meyer. Présentée sous un autre nom, elle pourrait donner l’impression d’une nouveauté. Par ailleurs, après consultation, les Soultziens choisirent comme nom du bulletin municipal, ‘Babbaschlacker’. Ils y trouvaient une certaine identité et honoraient les vaillantes Soultziennes, le voici renommé SoultzInfo. Il a dû réfléchir longuement et en grand comité pour trouver un nom aussi original ! Première femme Soultzienne, élue au Conseil Départemental, Karine Pagliarulo, même si elle n’est pas de son bord, représente un atout pour faire avancer les dossiers de notre ville. A l’heure où les dotations, sont en baisse, il faut l’impliquer, pour mieux convaincre et obtenir de précieuses aides. Lors des derniers voeux M.Meyer citait bien Aragon « la femme est l’avenir de l’homme ». On peut assurer le contact… D’ici peu nous chausserons les skis sur les pistes du Grand-Ballon, propriété de notre ville. Hélas, le syndicat du Markstein-Grand-Ballon n’y investit que peau de chagrin, face au Markstein. Il n’est pas normal qu’aucun élu Soultzien n’y soit représenté comme Président ou Vice-Président. Le candidat désigné par le Maire n’ayant obtenu aucune voix ! et pourtant la ville contribue bien au financement…
Profitez bien des Fêtes

Francis ZUG, Béatrice BOCH, Roland ZINDERSTEIN

Que se passe-t-il à Soultz ? Une gestion de père de famille, mais quelle est la réalité sur la situation financière de Soultz, les taux historiquement au plus bas permettent une baisse de la pression fiscale, les Soultziens attendent de sortir du prêt toxique. Qu’à fait monsieur le professeur ? Quand aurons-nous une relance économique locale, pérenne ? Sous le choc des évènements, je vous souhaite de paisibles fêtes de fin d’année en famille
Marion WAGNER


Travailler ensemble est possible ? Utopie désillusoire, où l’on ne rencontre que le mépris de gens « supérieurs ». Supérieurs à qui ? à vous, à tous. Soultz n’est pas une île ni un protectorat. Soultz est une ville qui doit pouvoir bénéficier de politiques publiques concrètes et qui s’inscrivent dans un avenir commun, pas de petits comptes entre ennemis. Les citoyens valent mieux que ça. Bonnes fêtes et que 2016 vous apporte ce que 2015 a oublié !
Sandrine D’ANGELO

* Il convient de lire : « La nouvelle « fête des Soultziens » n’est que la résurrection par Monsieur le Maire, de fêtes abandonnées ».

JUILLET 2015

Chères Soultziennes, Chers Soultziens,
Les élections se sont déroulées il y a plus d’un an. Que ce soit avec 60% des suffrages ou avec 36%, celui qui obtient le plus de voix est élu. Ainsi, j’assure de manière légitime la fonction de maire de Soultz. Malheureusement, certains nient cette conception de la démocratie (sauf si l’élection avait tourné en leur faveur dans les mêmes conditions).
C’est pourquoi, certaines mises au point sont nécessaires, voire indispensables. Ainsi, je ne peux tolérer les propos de M. A.Sette, propos qui relèvent de la désinformation.
Je vous laisse tout d’abord le soin d’apprécier le caractère irrespectueux et agressif de son texte qui révèle toute la frustration liée à son échec aux élections.
Ensuite, en évoquant les séances de la communauté des communes de Guebwiller où ses présences sont pour le moins très irrégulières, il manipule l’information.
Constatez par vous-même :
Débat d’orientation budgétaire du 26 février 2015 : M. Sette absent.
Conseil de communauté du 26 mars 2015 : Hausse du taux de l’intercommunalité : MM. Sette et Zug se sont abstenus, votre maire a voté contre.
Pour le budget général qui inclut cette hausse, MM. Sette et Zug l’ont approuvé, votre maire s’est abstenu.
Augmentation des tarifs du service « environnement » qui gère les ordures ménagères et la déchetterie : MM. Sette et Zug se sont abstenus, votre maire a voté contre.
Par ailleurs, M. Sette s’est positionné en faveur du nouveau centre aquatique qui va générer hausse sur hausse des taux au niveau de la communauté des communes.
D’autre part, il ne peut pas se prévaloir d’être le porte-parole de l’opposition, il ne représente que 913 voix. Enfin, en ce qui concerne la place qui lui est attribuée dans le bulletin municipal, elle est répartie proportionnellement au nombre d’élus. Comme vous le constatez, M. Sette se réfugie dans la désinformation pour s’exprimer.
Il me semblait important de faire cette mise au point. Cependant, je ne perdrai plus mon temps ni mon énergie pour répondre à de tels propos qui ne mériteront à l’avenir que l’indifférence.
Quant aux charges de personnel évoquées par M. Zug, elles correspondent à des personnes de retour de disponibilité, des embauches pour assurer le quota d’encadrement et l’indemnisation des intervenants des temps d’activités périscolaires.
Une partie de ces charges est d’ailleurs compensée par l’Etat.
En ce qui concerne la dette, nous n’avions pas à l’époque tous les éléments et à de nombreuses reprises j’étais intervenu pour que le recours aux emprunts soit limité.
J’espérais une participation constructive de l’opposition. C’est à cet effet, que j’ai installé la commission des finances qui n’a jamais existé. Mais certains élus de l’opposition n’ont toujours pas digéré leur défaite…
Ce qui les gêne surtout, c’est la reconnaissance par la population de notre implication quotidienne.

Cordialement
Denis MEYER
Maire


Communauté de communes
Antoine Sette votre représentant à la municipalité n’a pas voulu approuver le budget de l’environnement.
Pourquoi ?
Lors de la campagne électorale, le candidat Meyer avait annoncé à cor et à cri qu’il n’y aurait pas d’augmentation des impôts si les soultziens lui faisaient confiance. Une fois élu il semble être devenu amnésique.
Mais comme le disait une personnalité politique : « Les promesses n’engagent que ceux qui y croient ! »
Il parlait des impôts, certes, mais tout le reste ? Taxes, redevances, locations, tout sort de votre poche, quelque soit le nom qu’on lui donne ! Jugez plutôt.
Augmentation du tarif des prestations pour couvrir l’inflation de 0,50 %. Augmentation de 3€ de la part fixe de la RIOM pour compenser les coûts de cotisation et de traitement des ordures ménagères résiduelles et des bios déchets.
Un surcoût inacceptable pour les contribuables !
Trop c’est trop. Tout augmente sauf les salaires et les retraites !
Remettons tout à plat pour redonner à la population l’envie d’utiliser les déchetteries.
Pour l’utilisation des locaux municipaux, tout augmente là aussi.
A titre d’exemple, citons la location de la MJC qui passe de 123,47€ à 150€ jour et de 79€ à 100€ pour un simple apéro.
Citons encore la taxe d’aménagement qui passe de 2 à 3,5 %.
Meyer aimerait priver A.Sette de temps de parole.
Pour preuve le peu de place attribuée à l’opposition dans le bulletin municipal.
Avant les élections de mars 2014 l’opposition, avec 6 élus avait une page entière soit 6162 caractères (1024 par élu), juin 2015 ,avec 9 élus une page entière soit 4050 caractères (450 par élu) ! A travers nous ce sont aussi les 2148 électeurs qui ont voté pour nous que le maire méprise par son attitude déloyale et discriminatoire!

Antoine SETTE, Anne OGER, Laurent COLLIN, Doris BATO-KECH
Soultz autrement .... jetz

Chères Soultziennes et chers Soultziens,
Après plus d’un an d’exercice de la gestion de la ville par M. Meyer, (à la lecture du premier budget), nous constatons avec étonnement que les charges de personnel vont augmenter de plus de 500 000€ par an, vraiment nécessaire? Cette dépense semble paradoxale alors que le Maire se réfugie facilement derrière l’endettement de la ville lorsqu’il s’agit d’investir dans l’intérêt des Soultziens. Argument qui ne peut être retenu parce qu’en tant que conseiller municipal de longue date, il en avait parfaite connaissance.
Une mauvaise coordination des travaux, compromet la récolte maraîchère dans les jardins-ouvriers, pourtant annoncée pompeusement maîtrisée! Et, qu’en est-il de tous nos commerces dont la municipalité découvre tardivement, le transfert, les difficultés ou la fermeture ?
Dans les compte-rendus de la C.C.R.G. on relève fréquemment avec étonnement, que sur des sujets pourtant essentiels, le Vice-Président représentant Soultz, pourtant désigné par M. MEYER, exprime un vote contraire à celui de ce dernier (???). Y aurait-il des frondeurs dans l’équipe ? Dernier point; notre groupe n’a pas boudé (boycotté) le repas de Noël des Anciens; il a été évincé volontairement, et comme dirait Diogène : "ôte-toi de mon soleil !"
Nous restons mobilisés et vous souhaitons un bel été

Francis ZUG, Béatrice BOCH, Roland ZINDERSTEIN

Gestion des jardins communaux, augmentation du poids à la déchetterie, surcoût à venir concernant nos factures déchets, Florirail, propreté de nos rues, activités péri-éducatives, plan de circulation, budget de la ville, sont autant de sujets auxquels je reste attentive et pour lesquels, en opposante constructive, je fais entendre votre voix, tant en CM que dans les diverses commissions. Je vous souhaite à tous de passer un bon et bel été !
Sandrine D’ANGELO


Actifs au sein du CM, nous avons demandé que des actions soient entreprises concernant : 1. le bruit émis dans la ZA : le maire découvre le dossier mais M.Diot s’engage, 2. problème de débordement des eaux usées rue Schweitzer : là aussi c’est une découverte, 3. une déchetterie sans activité et le ramassage des ordures : le mécontentement gronde, il est urgent de revoir le modèle économique en consultant les soultziens.
Marion WAGNER

DECEMBRE 2014

Chères Soultziennes, chers Soultziens,
Début décembre, cela fera près de huit mois que notre équipe a pris le relais de l’ancienne majorité. Reconnaissons encore quelques hésitations, certes minimes, mais toute l’équipe de «Décidons Notre Ville» est à pied d’oeuvre. Maire, adjoints et conseillers délégués ne comptent pas leurs heures. Ainsi, vous avez pu apprécier la braderie et la fête de la musique au mois de juin, le défilé du 14 juillet.
Par sa présence à l’extérieur, le marché a retrouvé une unité, et son lustre d’antan à la grande satisfaction des commerçants et des Soultziens, malgré certaines réticences au début. De nombreuses personnes des alentours nous envient ce marché et le souhaiteraient dans leur ville.
Les enfants ont découvert de nouvelles activités grâce à la mise en place des rythmes scolaires (temps d’activités périscolaires : TAP). Comme aucune activité n’était programmée avant notre installation, tout devait être réalisé en moins de trois mois.
Par ailleurs le Conseil des Sages s’est réuni pour la première fois le 17 septembre et les enfants de l’école Krafft auront élu leur Conseil municipal au courant du mois de novembre. Au printemps prochain, ce sera au tour des jeunes d’élire leur conseil. Nous efforçons de répondre aux diverses sollicitations des usagers au niveau de la sécurité routière, voirie… De même tout est mis en oeuvre pour que la ville soit plus propre et plus lumineuse pour les fêtes de fin d’année.
En effet, Noël approche à grands pas. Un Noël parfois plus difficile pour ceux victimes de la précarité. Mais cette fête a ceci de particulier en Alsace, c’est que nous Alsaciens, n’attendons pas le Père Noël, mais le «Christkindla», l’enfant Jésus. L’expression alsacienne est révélatrice du vrai sens de Noël. Cette différence caractérise également l’identité alsacienne tant galvaudée ces derniers temps. Comme d’autres particularités, celle-ci s’estompe au profit de la notion de Père Noël. Ainsi, l’Alsace, c’est aussi une langue. Et je m’interroge sur la capacité de ceux qui montent au créneau pour défendre un Conseil unique, à dialoguer en Alsacien ou à transmettre cet héritage à nos enfants. Ce n’est pas une cartographie qui accentuera ou réduira les caractéristiques alsaciennes.
Conseil unique ou pas, fusion ou pas avec l’une ou l’autre région, l’Alsace existera toujours et ne sera que ce que les Alsaciens en feront.
En attendant, que le sapin vert illumine votre demeure et que le «Christkindla» vous apporte ce que le Père Noël ne peut vous livrer. Que l’année 2015, soit une année de paix, de fraternité et que la solidarité améliore la condition des plus fragiles.
Joyeux noël et mes meilleurs voeux pour 2015
Denis MEYER
Maire


Il y a des faits qui agacent, des opinions qui dérangent, des comportements qui font hurler, mais qui interpellent. Nouvelle municipalité, méthode d’un autre temps ? L’art d’avancer en reculant ?
Entêtement du Maire = angoisse des Gymnastes ?
M. Le Maire, par manque de confiance a effectué un coup d’éclat, en triturant la première version de la convention de mise à disposition de la salle spécialisée. Alors que le 28 novembre 2013 il l’ avait voté sans aucune remarque! Plusieurs articles ont été modifiés et notamment celui de la durée, la passant de 15 ans à 2 ans. Consternés par cette “méthode d’un autre temps” et estimant qu’il était impossible à des sportifs de travailler dans la sérénité, ce volte face, nous a fait réagir lors du conseil municipal. Malheureusement notre proposition de faire marche arrière a été REFUSEE. Mr le Président de la Vosgienne, pugnace, a réussi à la porter à 7 ans. Se défendant de l’assaut, M. Le Maire lui impose de signer d’abord celle de 2 ans, pour attendre que la convention modifiée à 7 ans soit votée au prochain conseil municipal. Ne voulant pas «vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué», le comité a tout naturellement REFUSÉ cette proposition indécente. Nos enfants attendent ...!!
Centre ville, souillé
Malgré le coup d’éclat du lustrage des pavés du centre ville, mégots, papiers, canettes et déjections canines..., reviennent et envahissent généreusement la ville durant les WE. Ostentatoirement l’herbe s’invite dans certains caniveaux et entre les pavés! Le nettoyage est quotidien certes, mais les moyens n’y sont pas : manque de machines et d’astreintes les WE.

Antoine SETTE, Anne OGER, Laurent COLLIN, Doris BATO-KECH
Soultz autrement .... jetz

Chères Soultziennes et chers Soultziens,
En ces temps mouvementés où les Politiques de tous bords avancent puis reculent, se contredisent pour finalement nous engager dans des voies contraires au bon sens, qu’en est-il à Soultz ? Selon ses propos, M. le Maire s’est désengagé auprès de la CCRG, afin d’être plus disponible pour la ville: conception louable ! Claironnant à tout vent, être sans étiquette, il occupe pourtant la deuxième position de la liste socialiste du Haut-Rhin pour les sénatoriales! En brave un petit soldat, il a arpenté bourgs et villages pour distiller la bonne parole du gouvernement, ô combien aux abois! La disponibilité, là, il l’a trouvée !… Heureusement, il n’a pas été élu. Homme de dialogue ? C’est confirmé, entre autre, avec ‘’l’affaire de la Vosgienne’’; après plus de 150 années de bénévolat, d’investissement et de saine gestion, pour le plus grand bonheur des gymnastes de tous âges, voilà qu’à l’aube de l’occupation de la salle spécialisée tant attendue, par manque de confiance et de maîtrise du dossier, il a amèrement échaudé le comité! Sous notre pression, il a accepté de revoir la copie!
A l’avenir nous espérons plus de concertation et d‘ouverture. Nous restons mobilisés.
Savourez bien vos Fêtes de Fin d’Année.

Francis ZUG, Béatrice BOCH, Roland ZINDERSTEIN

Respect des autres, authenticité et transparence sont autant de valeurs que j’ai défendues lors de la dernière campagne. Par devoir d’intégrité, j’ai donc été obligée de me séparer de notre candidate, et celà pour continuer à représenter ceux qui soutiennent toujours notre projet. Je reste et resterai à votre écoute pour agir pour notre Ville. Joyeuses fêtes et bonne année 2015 !
Sandrine D’ANGELO


Unis pour notre ville, nous sommes actifs dans le Conseil Municipal, voir la presse. Nous sommes à votre écoute, n’hésitez pas à nous contacter, nous nous faisons forts d’amener vos remarques et questionnements devant la municipalité. Les sujets de la campagne sont d’actualité : bruit, déchets, économie, stationnement, endettement de la commune, la vosgienne. Afin de ne pas tomber dans le travers de quelques uns qui décident arbitrairement.
06 74 58 72 62, soultz2014@orange.fr
Marion WAGNER

JUILLET 2014

Chères Soultziennes, chers Soultziens,
Le 30 mars dernier vous avez exprimé le désir de changement en accordant à notre groupe la gestion de votre ville. Je tiens à vous remercier pour la confiance que vous nous témoignez par ce choix, d’autant plus que cette élection constitue un tournant dans l’histoire politique de notre ville.
Je l’ai dit pendant la campagne, je mettrai toute mon énergie et mon temps au service de la commune et de ses citoyens. C’est pourquoi, j’ai délégué Alain Diot comme Vice-Président à la Communauté des communes de la Région de Guebwiller. Il a toutes les compétences et qualités requises pour défendre vos intérêts. Quant à moi, je siègerai avec les adjoints élus dans les différentes commissions. Nous saurons relayer les préoccupations que vous avez exprimées durant la période précédant les élections.
Nous sommes élus pour servir et non pour nous servir. Ainsi, ai-je pris une première mesure budgétaire en réduisant le montant des indemnités du maire et des adjoints. Ce qui permet d’économiser des milliers d’euros. A l’heure actuelle, ce n’est pas négligeable pour réaliser un programme ambitieux pour Soultz.
Lors de la campagne électorale, nous vous avons exposé un projet. Nous le réaliserons au fil du temps. Certes, et vous le comprendrez, tout ne pourra se faire tout de suite. Mais toute l’équipe est déjà à pied d’oeuvre et s’investit.
A l’heure où vous lirez ces lignes, vous aurez participé à la braderie et vécu la fête de la musique au centre-ville remis à neuf. Vous trouverez dans ce bulletin des invitations pour vous inscrire aux conseils des anciens et des jeunes.
En septembre, vos enfants auront l’occasion de s’initier à différentes activités dans le cadre de l’aménagement des rythmes scolaires. A la même époque, un forum de l’emploi sera organisé afin de familiariser ceux et celles qui le désirent avec les différents métiers du bassin d’emploi du Florival.
Enfin, dès l’automne, avec toute l’équipe, je préparerai le budget 2015, premier budget de notre mandat, puisque le budget 2014 a été décidé et voté par l’équipe sortante.
Outre la rigueur qui nous est imposée, nous subissons la contrainte du fameux «emprunt toxique» contracté en 2004 qui pèsera sur nos choix. A ce sujet, dans le prochain bulletin de décembre, une analyse complète de la situation de l’endettement de la ville vous sera décrite.
Pour l’année 2015, nous définirons des priorités et nous vous associerons à ces choix soit directement, soit par la représentation au sein des différents conseils.
Ce programme, sera mis en oeuvre avec l’ensemble du personnel communal qui collabore de manière consciencieuse à nos côtés.
Bonnes vacances à toutes et à tous.
Denis MEYER
Maire


Dimanche 30 mars, vous m’avez accordé votre confiance et nous avons terminé deuxième. Du fond du coeur, un immense merci aux Soultziens. Elle m’honore. Elle est porteuse de l’exigence de réussite pour notre ville.
Je tiens à remercier tous ceux qui ont contribué à ce résultat. Tout particulièrement les citoyens qui se sont engagés sans compter dans la bataille et dont la détermination fait honneur à la démocratie.
Merci à mes colistiers qui ont accompli un fantastique travail de terrain, à ceux qui ont su mettre à profit leur expérience et ceux qui se sont engagés pour la première fois dans une telle aventure et qui s’y sont jetés à coeur perdu, sans compter leur temps et leur énergie. Ils incarnent la relève pour les années à venir.
Aussi, c’est avec une très grande détermination et un fort enthousiasme que nous allons poursuivre, tous ensemble, le travail engagé et relever nos défis. Nous allons continuer à agir pour vous, prendre en compte ce que j’ai entendu pendant la campagne électorale et surtout continuer à vous représenter. Nous serons proche de vous et totalement au service de tous les Soultziens, sans exclusive.
Notre nouveau Maire a commis une première erreur lourde de conséquence en nommant comme représentant de la Ville de Soultz à la Communauté de Communes de Guebwiller un adjoint. En effet, en tant que deuxième ville qui apporte le plus d’argent à la CCG, il est indispensable que le maire lui-même en tant que premier magistrat soit le représentant de notre Municipalité. Il se trompe lourdement sur ses taches, ses responsabilités envers les Soultziens et la place de notre Ville. Je rappelle l’importance de la CCG sur nos impôts locaux qui n’ont fait qu’augmenter ces dernières années, le problème de la déchetterie, et autres… Faites-nous confiance pour agir pour vous le moment venu.

Antoine SETTE, Anne OGER, Laurent COLLIN, Doris BATO-KECH

Chères Soultziennes et chers Soultziens,
Nous souhaitons tout d’abord, remercier tous les électeurs qui nous ont accordé leur suffrage lors du dernier scrutin municipal. Pour consolider cette confiance, nous nous engageons à mener une démarche constructive et responsable. Rappelons que près de 65% des votants ont soutenu les listes d’opposition: l’équipe municipale en place doit tenir compte de cette réalité dans les débats et dans ses orientations pour respecter les pratiques démocratiques.
La maîtrise budgétaire constitue une de nos préoccupations majeures. La baisse des dotations financières et les évolutions des champs de compétences de la commune par rapport aux structures inter communales imposent des choix, étudiés, optimisés et travaillés. Maintenir la qualité des services publics sans augmenter les taux des taxes communales reste notre priorité.
Les représentants de notre équipe, au sein des commissions communales et intercommunales, s’engagent à respecter vos attentes en s’impliquant dans les divers projets promis aux habitants de Soultz. Finances, sécurité, cadre de vie, proximité, dialogue sont les valeurs que nous avons prônées lors de la campagne municipale et que nous continuerons de défendre pour vous, notre équipe reste unie, disponible et à votre écoute.
Bonnes vacances à vous tous.

Francis ZUG, Béatrice BOCH, Roland ZINDERSTEIN

Merci aux Soultziens pour leur adhésion et leur vote de confiance. Certes, 20% n’était pas suffisant pour l’emporter, mais exceptionnel pour une 1°participation, les écarts de voix étant minimes. Le travail continue, l’équipe s’étoffe, s’oriente vers une action associative.
Les valeurs restent les mêmes, avec comme principe d’agir avec méthode et compétence, volonté, courage et responsabilité. Lors du CM du 17/04, le maire a fait voter le refinancement d’un prêt Dexia sous condition d’abandon de toute poursuite à leur encontre, ce qui a motivé l’abstention de Marion Wagner. L’argument d’être éligible au Fonds de Soutien ne nous satisfait pas, éligible ne signifie pas que le dossier sera retenu, les candidats étant trop nombreux au regard de l’enveloppe financière disponible!
Les collectivités ayant engagé une action juridique contre Dexia ont eu gain de cause et cela pourra donner lieu à une jurisprudence pour ceux qui sauront s’engager.

Marion Wagner, tête de liste « Unis pour notre ville »